La Réunion, un territoire occupé !

J’ai récemment lu sur le site zinfos974, que les personnes possédant un i-phone ne pouvaient bénéficier de certaines applications comme celles de Google par exemple. En effet pour l’opérateur, La Réunion n’est pas en France, mais en Afrique. Je me suis mis à réfléchir et à faire des recherches sur cette idée d’appartenance. Là, j’ai découvert qu’en 2004 l’Union Africaine, dans un rapport  (à la page 44) avait décrété que La Réunion était un territoire africain sous occupation étrangère ! Ce qui tous de même incroyable lorsque l’on sait que 54 états africains, sur les 55 qui existent sont membres.

(Image libre de droit Wikipédia)

C’est vrai que lorsque l’on essaie de situer La Réunion dans une catégorie, on a souvent des difficultés. Certes d’un point de vue géographique, l’île est située sur la même plaque tectonique que le continent africain. Au niveau administratif, en tant que département d’outremer (DOM), l’île est française. Au niveau de ses habitants, les origines sont multiples :

  • Des populations d’Afrique de l’Est, d’Afrique de l’Ouest, de Madagascar, et de France (L’épisode de l’esclavage).
  • Des populations d’Inde et de Chine (l’épisode de l’engagisme).
  • Des populations originaires des îles voisines : Madagascar, Les Comores, Mayotte et l’île Maurice.
  • Les programmes type ERASMUS, qui permettent à des étudiants du monde entier de venir étudier sur l’île.

Au niveau des langues, on retrouve le créole et le français, mais aussi le tamoul, le malgache, le mahorais, le comorien, le hakka, le cantonais, le gujarati, l’ourdou et l’arabe. On voit bien qu’il est difficile de se trancher. Alors, qu’en pensent les Réunionnais ?

Selon Laurent Médéa sociologue Réunionnais :

«La majorité des Réunionnais se prennent pas pour des Africains. Les Réunionnais sont Français… mais physiquement et physiologiquement, ils ne le sont pas! Ils se considèrent plus comme métisses, issus de l’océan Indien… Nous sommes dans une société transculturelle, où existe une créolisation culturelle et sociale qui fait que nous sommes « partout et nulle part » en même temps». (propos recueillis sur le site slateafrique.com)

Publicités
Catégories : Faits de société | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :